L’un des projets les plus passionnants et les plus innovants à venir sur le marché dans les années futures est le REALEX. Situé rue de la Loi, au cœur du quartier européen de Bruxelles, à deux pas du Berlaymont, où siège la Commission Européenne.

En octobre 2016, après TREBEL et THE ONE, ATENOR décide d’investir à nouveau au cœur du quartier européen et acquiert 90% de LUXLEX sàrl qui, au travers des sociétés LEASELEX et FREELEX (possédant respectivement l’emphytéose et le tréfonds), détient le projet REALEX ; les 10 autres pourcents étant détenus par une société partenaire qui dispose d’une expérience concrète du projet.

 

 

 

En mars 2017, via sa filiale IMMO SILEX, ATENOR achète l’immeuble du VDAB et de son voisin direct, tous deux situés en prolongement du projet REALEX. Ces nouvelles acquisitions augmentent la superficie du site permettant ainsi d’étendre le projet REALEX.

Dans le cadre du nouveau plan stratégique (PUL) de la rue de la Loi, ce site d'un peu plus d'un demi-hectare consistera en un développement mixte de l’ordre de 55.000 m², comprenant une tour de bureaux dotée d'installations de conférence, de boutiques, d’un parking et d’un vaste domaine public.

Sous la direction de Christian de Portzamparc, urbaniste français et maître-planificateur du PUL, le bureau d’architectes belge de renom ASSAR a conçu un « nouveau visage » qui contraste totalement avec le caractère monotone de la rue.  Conformément aux objectifs du PUL, l'alignement des bâtiments, les volumes variables, les fonctions mixtes et la création d'une zone piétonne assureront la métamorphose de la zone en tant que site privilégié pour ses occupants.

REALEX constituera une nouvelle référence en matière d’efficacité spatiale et énergétique, conformément aux derniers objectifs de la Commission Européenne en matière de durabilité.  Ce bâtiment passif devrait obtenir la certification BREEAM « Excellent ».

Le projet initial bénéficie d’un permis d’environnement délivré en 2015 et d’un permis d’urbanisme modificatif délivré en août 2016.  Une nouvelle demande de permis d’urbanisme a été introduite en novembre 2018 afin d’adapter le projet à diverses demandes lancées par les institutions européennes.

Après TREBEL et THE ONE, le projet REALEX confirme l’implantation d’ATENOR dans le développement et le rayonnement du quartier européen, afin de le transformer en un quartier ouvert sur la ville, en un lieu de vie et de travail multiculturel et novateur.